Femmes 2.0

Julia, une Femme 2.0

Les filles, vous êtes de plus en plus nombreuses à participer à cette chronique. Cela démontre que finalement beaucoup de gens utilisent les sites de rencontres. Bonnes ou mauvaises expériences, cela peut être un bon moyen pour les célibataires pour rencontrer de nouvelles personnes. Donc pour celles qui hésitent, je vous invite vraiment à tester l’expérience. Il existe tellement de sites différents qu’il y a forcément un site qui vous convient pour vos envies.

Aujourd’hui c’est Julia qui partage ses aventures avec nous. J.,  est une jeune femme de 34 ans, célibataire depuis un après une relation de 7 ans (attention célib, depuis le 1 er mai, nous avons une pointilleuse sur les dates ;)), et mère d’un enfant de 5 ans. Elle a découvert l’univers des rencontres 2.0 grâce à une amie en juillet 2015. Plutôt adepte de tinder et adopte mais de façon cyclique. Elle s’y est inscrite par espoir … Espoir de trouver quelqu’un de bien quelque part … Un peu aussi pour se donner l’illusion d’avoir des copains et se sentir moins seule. Difficile de sortir comme on veut quand on veut lorsque l’on a un enfant… Mais ce n’est pas parce que nous sommes mères que nous ne pouvons plus espérer trouver un grand amour avec qui partager de bons moments. Il est déjà difficile pour moi de trouver quelqu’un alors que je n’ai pas d’enfant, je n’ose même pas imaginer le parcours du combattant pour les femmes comme Julia par exemple.

Julia a pu grâce aux sites de rencontres faire pleins de rencontres. Au commencement, elle était plus dans les échanges de messages, sauf qu’à force de laisser passer du temps les échanges perdaient de leur souffle. Trop d’idéalisation, trop d’espoir sur une rencontre … Du coup, par la suite, elle a changé de technique et a enchaîné les rencontres plus rapidement. Plutôt jolie, elle a eu pas mal de bons retours sur ses rencontres. Ce qui n’était pas forcément réciproque (merci photoshop pour certains … sauf que arriver au RDV, photoshop n’est plus là pour vous aider). Quelques rencontres en même temps faites sans les sites de rencontres, mais elles se sont avérées pire car pas de feeling intellectuel.
Plein de rencontres !!! Et donc si on laissait Julia en raconter certaines :

« Via adopte tout d’abord pas le fameux feeling… mais des besoins… donc j’ai commencé par du plan cul… L’un d’eux est resté un pote d’ailleurs. Mais par manque de fun… pas envie de plus… Puis en janvier j’ai eu envie d’une vrai rencontre. Et j’ai essayé tinder…

Et là, un coup de cœur… Beau brun, 1 enfant (ça fait parti de mes critères). Bon feeling… J’étais à fond… Mais quand je lui ai demandé si nous étions un « couple »… il m’a rétorqué « pourquoi tu veux savoir si tu peux continuer à chopper ». Bref pas sur la même longueur d’onde mais vu qu’il me plaisait vraiment… Et même si c’était pas un super coup… J’ai voulu poursuivre.
Sauf qu’il est parti en week-end poker… Et a eu un coup de cœur là bas… Du coup je n’avais plus qu’un message par jour.  Et finalement, en lui tirant les infos, il m’a enfin avoué son coup de coeur… Un peu plus tard, il est revenu : Nîmes/Paris trop compliqué, ça c’est fini avec sa parisienne. Il est revenu vers moi… J’ai replongé… Sauf que pas si simple tout ça. Alors qu’un jour nous devions aller à une course, il me dit ne pas pouvoir à la dernière minute car il devait garder son fils… Plus de nouvelles, même pas d’encouragements… curieux… Et le lendemain par hasard sur facebook, je suis tombée sur les photos d’une soirée : il y était avec sa parisienne. .. grosse déception…

Besoin de l’oublier, donc je replonge dans les rencontres et les recherches : j’ai pu faire une rencontre dans un bar, assez beau gosse mais « trop gentil ». Et point important je ne m’imaginais pas le présenter à mes amis.

Je continue mes recherches : une rencontre sur adopt.

P, très sympa…Physiquement pas mal… Des sujets en commun pour le boulot…beaucoup d’affinités. Mais après 2 essais au lit, très infructueux,  nous avons dû arrêter… Il est un peu comme un  collègue maintenant. Je déjeune avec semaine prochaine.Retour sur tinder (souvenez vous je les utilise de manière cyclique) :
Nouvelle rencontre : 1 pompier… Rencontre rapide après une soirée à échanger.
Très fougueux!!! Il m’embrasse… Pas le type que j’aurais dragué en boîte mais je me suis laissée séduire par sa fougue… Ses empressement et son corps lol
Mais, M. n’avait pas d’enfants, 38 ans, et ne comprenait pas mes obligations entre boulot (cadre)/enfant/maison… Il fallait que je sois dispo H24… Et mon ex (père de mon fils) ayant décidé de se barrer à 600km… garde alterné finie … Week end alternés finis et  du coup encore moins disponible !
Bref 1mois 1⁄2 de relation… Le premier que j ai présenté à mon fils… Sous sa pression. Mais au final, trop présent, en demandait trop, j’ai préféré tout arrêter.

Nouvelle déception… Une impression de ne plus jamais arriver à tomber amoureuse…

Du coup avec mes copines on a tout essayé : Once… aucun profil proposé intéressant… Arrêt Happn… Les discussions qui ne aboutissent pas.  Bumble, peu de profil…

En desespoir de cause, restour sur Tinder
Je suis retombé sur un profil avec qui j’avais déjà parlé. On s’est rencontré. Mimi, sympa, mais je me voyais pas avec.

Du coup g testé lovoo le lundi de pâques avec mes collègues. .. trop drôle les types nous racontait la même chose.  Au départ des rencontres intéressantes. Puis tous les profils proposés étaient, comment dire …  bof… J’en ai rencontré quand même un … pas le feeling… J’ai arrêté.

Du coup je me suis dit qu’entre tinder et adopte, sur adopt il y avait plus de conversations. J’ai refait adopte à fond.

Et la le 29 mai à 4h. Un nouveau charme… Je l’ai accepté car il avait l’air pas mal…
Je lui dis que ce serait bien de le avoir sur une photo sans lunettes…il me dit non strabisme…Je lui demande une description rapide car dans son profil il était noté qu’il avait 70 ans… 42 ans/ville/2enfants…. Hors de mes critères. .. Max 40 ans normalement.Et il surtout il vivait à 120km de chez moi… Trop loin, trop compliqué, mais on a quand même continué à échanger sur cette journée et se dire que pour pas regretter on pourrait aller boire un café. Il me donne son tel, je l’enregistre mais c’est tout. Une chose à noter : je mens sur mon prénom car peu courant. Et la le lundi je le vois dans mes propositions Facebook. Assez surprise ??? Mais en fait je découvre qu’il y a une connexion automatique entre facebook et un tél. Je lui envoie un message. 12h30 il m’appelle. J’adore sa voix et on se parle comme si on se connaissait déjà… Depuis on c’est appelé tous les jours…Le mercredi midi on décide de se voir… charmant… On mange… On s’embrasse… coup de cœur… On continue d’échanger… le vendredi soir je l’ai invité à manger… Très bonne soirée… Il a dormi chez moi… Reparti à 6h…120km…

Samedi je faisais ma crémaillère et lui ai proposé de venir. À noter que tous mes meilleurs amis seraient là… et seulement après 5 jours de rencontre.

Il est venu… Il s’est entendu avec tout le monde… J’ai trop bu. .. Il m’a vue naturelle.. lol.. On aurait dit 2 ados amoureux d’après mes amis…

Le matin on est allé chercher le pain … un vrai couple… ça fait du bien 😉
Bref depuis on s’appelle régulièrement. .. c’est fluide… j y crois… on a même prévu 1 week-end à Biarritz début juillet… à suivre…

Malgré la distance qui nous est pas insurmontable…envie  d’y croire… »

Alors chers lecteurs, qu’en pensez vous ? En tout cas personnellement, j’ai hâte d’avoir des nouvelles et savoir comment évolue cette histoire…

5cf9af77e4ac95721619c903e2059c12

Publicités

3 commentaires sur “Julia, une Femme 2.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s