Le fil des histoires·Social

J 1131 : Un pansement ?

Plongée dans mes cours depuis lundi, je sature !!! Partiel de management lundi, ils ont réussi à nous mettre tous les cours pas vraiment identifiés& dans ce module… Depuis des années j’ai appris à faire des liens entre tout, là c’est un peu plus compliqué. Bon bref je ne vais pas vous ennuyer avec mes déboires d’étudiante (j’ai voulu reprendre mes études, je l’assume lol)… Donc comme je sature, j’ai fait un petit appel sur facebook pour savoir ce que vous aimeriez lire (bah oui mon cerveau est liquéfié, un peu à la walking dead, donc j’ai besoin de vos lumières … Et c’est là que tu vois, cher lecteur, à quel point je peux délirer, mais ce n’est pas de ma faute, j’en peux plus !!!! -c’est la parenthèse la plus longue depuis l’existence du blog-). Un très bon sujet est ressorti, merci Mr J. : la relation pansement !!!

images-1.jpg

Ça tombe bien, mon métier initial est celui d’infirmière, donc je devrais m’y connaitre en pansements … ou pas … (oui je sais, vous êtes en train de me perdre de nouveau)

images-2.jpg

Trèves de bavardages et entamons réellement ce sujet, que tout le monde a dû connaitre au moins une fois, soit en étant le pansement, soit en étant celui qui en a besoin. Après une longue relation ou plus courte même mais d’une grande intensité, notre cher petit coeur peut s’en trouver déchirer en mille morceaux. Besoin de se reconstruire !!! Il existe plusieurs manières de le faire : vivre comme un ermite (comme ce que je fais un peu actuellement) et se retrouver, ou bien se trouver quelqu’un qui agira un peu comme notre peluche, comme un doudou, une potiche ou une marionnette de notre vengeance. Les raisons d’adopter un homme pansement sont nombreuses. À une condition : ne pas se projeter dans l’avenir. C’est exactement la légèreté et le manque total de culpabilité dont on a besoin après une rupture. Pas de scrupules. Qui peut nous faire la leçon quand nos plaies, elles, saignent encore en silence ? Alors oui là on est plutôt du côté de celui qui ne va pas souffrir de cette relation. puisqu’au contraire cette relation, on a en a besoin comme étape avant de s’engager un jour avec un nouveau partenaire. images.jpg

Par contre c’est une toute autre histoire de se rendre compte que nous sommes le pansement !!!

images.jpg

Je me suis déjà retrouvée dans cette situation mais je le savais du coup d’avance que je serais juste un pansement… Mais cette histoire n’a pas du tout égoïste, il n’a été qu’un coup d’un soir, mais il avait tellement besoin de calin, que du coup moi aussi j’en ai profité.

Mais il existe aussi cette histoire que l’on ne voit pas venir, où on ne sent pas que finalement nous ne serons qu’une courte histoire dans la vie de quelqu’un. Je n’ai malheureusement pas de remèdes miracles pour éviter ce genre de relations. Des petites choses peuvent nous mettre la puce à l’oreille (je n’ai jamais compris cette expression, quelle horreur une puce dans une oreille !!!), personnellement, j’évite enfin je me refuse même de me lancer dans une relation avec quelqu’un qui vient tout juste de rompre d’une longue relation !!!! Enfin sauf si je ne veux qu’une histoire légère…

Une chose est sûre : ne surtout pas devenir aigri des histoires d’amour, ce n’était juste pas la bonne personne…

Et toi, tu te sers des relations pansements après une difficile rupture ?

As tu déjà été un homme (ou femme) pansement ? Comment l’as tu vécu ?

Publicités

Un commentaire sur “J 1131 : Un pansement ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s