Les Chroniques de Charlyrose

Les chroniques de Charlyrose : Pour me comprendre…

Une personne chère à mon cœur m’a demandé récemment pourquoi je m’efforçais de continuer à sourire alors que mes yeux semblaient crier « au secours »…

Les yeux,…la fenêtre de l’âme….C’est les mots de Romain GARY qui me sont alors venus à l’esprit … « Moi je souriais mais à l’intérieur, j’avais envie de crever »…

Je lui ai alors simplement répondu que je n’en avais pas le droit… mais que mon regard m’avait trahi de nombreuses fois…

Mais alors que je repense à ces bras qui m’ont alors enlacée tendrement … je m’aperçois que c’est les bras de quelqu’un d’autre que j’aurai voulu sentir m’étreindre à ce moment là….

 

Cette personne dont le simple regard ou le simple geste d’attention ou de tendresse suffisent à m’apaiser…

Cette personne que je n’arrive à oublier alors « que l’on me conseille » de m’amuser à essayer de briser le cœur d’autres hommes blessés…

Ces autres hommes que je n’ai pourtant pas envie de découvrir,

Ces autres hommes que je n’ai pas envie de rencontrer ou de me dévoiler…

Ces autres hommes vers qui je n’arrive à me tourner pour essayer de t’oublier…

Ces autres hommes qui ne permettent pas à te sortir de mes pensées…

 

Pour oublier que je ne suis sans doute qu’une « femme pansement » lorsque l’alcool te permet de baisser quelques instants ces barrières que tu hisses si bien entre toi et moi…

Pour oublier que tu ne veux pas de moi…

Pour oublier que tu es sans doute beaucoup plus heureux comme çà…

 

Pour oublier… ce que je n’ai pas envie d’oublier et mettre de côté ces moments de simple tendresse partagés…

Pour oublier que j’ai envie de te retrouver…

 

Pour oublier que tu me manques…

Pour oublier que je ne suis sans doute pas douée pour te retenir ou plutôt te faire revenir…

13165876_1013596152052128_1950763552442021619_n

Cette personne que j’aimerai entendre me dire  me prendre avec toutes  mes cicatrices et mes défauts,… mais surtout me dire:

 » aimer mes faux-sourires mais préférer les vrais… »

Cette personne et ces mots, je continuerai à les rêver quand mes yeux voudront bien se fermer…

 

 

 

 

 

 

Publicités

3 commentaires sur “Les chroniques de Charlyrose : Pour me comprendre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s