Les Chroniques de Charlyrose

Les chroniques de Charlyrose : Une autre idée du bonheur…

Par ce dimanche pluvieux, grisonnant et morose une incroyable « flemme cérébrale » s’est emparée de moi aussi…

Comment allais-je donc pouvoir combler ce silence environnant  tout autant angoissant qu’apaisant…?

Me voilà donc partie à fouiner dans mes « trésors cachés » prise par la subite envie de me replonger dans l’univers de Marc LEVY (certes, qui n’a rien de transcendant) mais dont j’ai voulu revoir de plus près son « autre idée du bonheur »…

Une (re) lecture facile et légère ne pouvait que me faire du bien…

C’est ainsi que confortablement installée, j’ai « ravalé » ce bouquin en une demi-journée et  que j’ai été à nouveau propulsée dans le périple de ces deux femmes que le hasard fait se rencontrer… ; la rencontre inopinée de cette trentenaire avec cette quinquagénaire que tout semble séparer mais qui vont partager au fil de leur aventure « des rêves qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser… »

Un rapide petit extrait qui m’a laissée quelque peu songeuse… :

« – Il est sécurisant, profondément gentil…

– Tu me donnes envie de te secouer comme un prunier pour te sortir de ta foutue routine !  On ne partage pas sa vie avec quelqu’un parce qu’il est gentil, mais parce qu’il vous fait vibrer, rire, parce qu’il vous emporte sans vous retenir, parce qu’il vous manque même quand il est dans la pièce à côté, parce que ses silences vous parlent autant que ses conversations, parce qu’il aime vos défauts autant que vos qualités, parce que lorsque le soir en s’endormant on a peur de la mort, la seule chose qui vous apaise est d’imaginer son regard, la chaleur de ses mains. Voilà pourquoi on construit sa vie avec quelqu’un, et si ce quelqu’un est gentil, alors tant mieux, c’est un plus, mais seulement un plus !

– Bravo pour la leçon, elle était épatante, en attendant, je suis en couple depuis trois ans, et vous, toute seule. »

Pourquoi ais-je donc été songeuse… ?

… Parce que  finalement… Ne pourrait-on pas s’interroger sur laquelle de ces deux femmes se sent réellement SEULE malgré la présence d’un homme à ces côtés… ?

… Parce que je pourrai tenir les mêmes propos d’Agatha à Milly dont la petite vie bien ordonnée et bien rangée ne laisse aucune place à l’imprévu…

 

Et moi j’adore l’imprévu !!

Cet imprévu qui vous fait justement vibrer, rire et danser…

Cette « petite folie » des premiers instants que l’on voudrait voir perdurer à jamais…

J’aimerai rencontrer cet homme à qui je pourrai confier mes plus incroyables secrets…cet homme qui m’aimerait autant pour mes défauts que pour mes « qualités »…

Cet homme que je n’aurai pas besoin d’avoir à mes côtés en permanence mais qui m’apaiserait rien que par la pensée…

Cet homme dont même les silences me réconforteraient…

Cet homme dont la gentillesse serait  un plus bien sûr mais dont le seul regard, la seule sensation de sa main, d’un geste ou d’une caresse me rassureraient…

Mais nos songes ne sont-ils pas trop grands… ? Faut-il arrêter de rêver ou d’imaginer… ?

« Jusqu’où devons-nous aller dans notre quête insatiable du bonheur ? À quoi ne faut-il jamais renoncer ? »

 Pour ma part, je n’ai pas envie de renoncer à rêver…

Je n’ai pas non plus envie de renoncer à vouloir pouvoir un jour partager, donner et avancer…

Pas envie de renoncer aussi à  me laisser apprivoiser « au risque » d’être aimée…

Et pas envie de renoncer à espérer…un jour le rencontrer…

 

…. Au risque de me faire mal, au risque de pleurer….

Mais j’aurai essayé et continué à avancer…!

 

Comme le dit si bien mon « Petit Prince » préféré :

« C’est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué…

C ‘est une folie de condamner toutes les amitiés parce qu’une d’elles vous a trahi, de ne plus croire en l’amour juste parce qu’un d’entre eux a été infidèle, de jeter toutes les chances d’être heureux juste parce que quelque chose n’est pas allé dans la bonne direction. Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour, une force nouvelle.

Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ. »

Le Petit Prince – Antoine de Saint-Éxupéry.

 

 

« Une autre idée du bonheur », c’est pour moi l’envie de vivre ma vie telle que je l’imagine…sans qu’elle ne m’échappe ou qu’elle me file entre les doigts…

Malgré les heurts, les chaos et les coups…malgré cette vie qui ne m’épargne pas, avec tous les risques que cela engendre… envie de croire et d’espérer qu’une telle lettre me parviendra…. Un jour peut-être …telle une confidente, une amie, une amante, une femme…        Telle Nathalie…

 

« Je viens d’être pris par la main. Pour la première fois depuis bien longtemps je ferme les yeux. Sur la paix de mon cœur. Je n’ai plus à chercher mon chemin.

On ne peut pas m’empêcher de fermer les yeux si je suis heureux. (…) Tu es en moi comme une provision merveilleuse.

Bien sûr je te ferai mal. Bien sûr tu me feras mal. Bien sûr nous aurons mal. Mais ça, c’est la condition de l’existence.

Se faire printemps, c’est prendre le risque de l’hiver. Se faire présent, c’est prendre le risque de l’absence.(…)

Et moi, c’est à mon risque de peine que je connais ma joie. »

Antoine de Saint-Exupéry Lettre à Natalie Paley p.27-28

natalie-paley-mulher-lucien-lelong

Publicités

Un commentaire sur “Les chroniques de Charlyrose : Une autre idée du bonheur…

  1. hey salut… c’est un article qui me parle ..et justement je suis en plein dans ce livre et justement aussi j’ai pris en photo avec mon téléphone le même passage que toi. comme quoi il interpelle ce passage..et je suis aussi resté pensive … et rêveuse .. faut-il vraiment rêver ou se contenter de ce que la vie peut nous réserver? être heureux en aimant ce qui nous entoure pour pouvoir profiter du moment présent… je suis une sacrée rêveuse et en quête d’un homme qui me fera enfin chavirer … j’attends ma putain de belle histoire ;-)

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s