Le fil des histoires

J 1041 : Smeeters #2

Très peu dormi cette nuit, mais il fait trop beau ce matin pour ne pas profiter du soleil. Mon cerveau est donc un peu au ralenti, et j’ai beaucoup hésité pour le titre d’aujourd’hui. J’ai hésité avec : « une grosse blague », « Smeeters, la fin » etc… Avant d’entrer dans le récit pur, je tiens à préciser une petite chose, cette histoire sera ma vision de la soirée !!! Nous étions 6 donc je ne peux parler pour les autres… Et je pense que c’est mon côté « blasée » des rencontres qui va ressortir aujourd’hui.

Tout a commencé ce début de semaine, lors de nos retrouvailles avec les filles (J. et Marie), nous nous sommes motivées pour retenter l’expérience Smeeters, la première avait vraiment été sympa. Mais là cette fois ci, il y a pleins de signes qui auraient dû nous annoncer la soirée d’hier… Pour commencer, la connexion au site ramait bien !!! La date que nous voulions n’était disponible qu’avec le compte de Marie, sauf que Marie n’avait pas de compte paypal donc impossible de payer , impossible pour J. ou moi d’avoir accès à une inscription pour le samedi 2 avril… (finalement on a paye avec mon paypal sur le compte de Marie à 1h du matin … oui on s’est galéré). Mais les signes continuent. Lorsqu’il y a une inscription par une personne, les 2 autres doivent valider l’invitation : J. ne pouvait pas le faire sans devoir repayer pour tout le monde !!! Cette fin de semaine a été une succession de mails et de messages avec l’organisatrice de Smeeters (pour le coup, très bon service client). Et pour finir, nous avons reçu toutes les coordonnées que vendredi soir dans la soirée (mais ça il me semble que c’est normal) : le capitaine de soirée avait le même prénom que celui de la dernière fois (nous avons même cru rencontrer le même groupe une deuxième fois) et les vérités/mensonges n’auguraient rien de bon. D’ailleurs tant pis pour l’anonymat, je vais vous les donner :

  • Monsieur n°1 : je suis bi-sexuel, j’aime les garçons, j’aime les filles.
  • Monsieur n°2 : je travaille dans l’informatique, je n’aime pas danser, j’aime bien Alizée
  • Monsieur n°3 : je ne suis jamais de mauvaise fois, je ne vois pas toutes les couleurs, j’ai une jambe plus courte que l’autre.

En gros, contrairement à la dernière fois, ces phrases ne m’inspiraient pas du tout !!!

Jour J, une heure avant le rendez vous, Marie n’est plus du tout motivée et veut tout annuler.

7840d9498550d10d82f2c7c9d61c9bcb

Avec J. nous lui disons, que nous avons rien à perdre et que quoiqu’il arrive nous y allons toutes les 2. Finalement Marie se prépare et nous nous retrouvons toutes les 3 sur le quai du métro.

Direction rue Montorgueil mais un autre restaurant cette fois ci. Sur le chemin, nous regardons les groupes de 3 garçons et faisons nos pronostics sur les gens que nous allons rencontrer : une chose certaine nous allons rencontrer des informaticiens !!! En soi, ça ne me dérange pas, j’ai pas forcément la caricature des geeks en tête. Bien au contraire, j’ai déjà souvent craqué pour un geek (d’ailleurs je suis une petite geekette moi même). Nous arrivons dans le restaurant qui est bondé, bruyant, chaud !!! Rien de super sympa !!! Le serveur nous emmène à notre table… Et là fou rire commun (mais discret), mais qu’est ce qu’ils sont moches !!! (hep !!! oui le physique compte un minimum dans une rencontre, enfin au moins le charme, et là bah …)Marie me pince le bras et J fait de même avec nous 2. Marie me glisse même à l’oreille que cette soirée pourrait faire un bon article. J’espère du coup que cela vous fera rire un peu.

Ils s’étaient installés à table de sorte que nous soyons séparées toutes les 3 et au milieu d’eux… On arrive à tout chambouler. Je suis assise entre Marie et un des mecs (qui pue la transpi !!!), du coup je me colle à Marie. J, s’est installée en bout de table au lieu d’être coincée entre les 2 autres mecs.

Et maintenant je vous plante le décor : à notre droite, il y avait un enterrement de vie de jeune fille (table plus silencieuse que celle-ci tu meurs), à notre gauche une table Smeeters de 4 et idem derrière nous. Et là mon mécanisme de défense se met en route, mon esprit sort de mon corps et au lieu d’être présente à cette soirée, j’observe ce qui se passe. C’était juste pas possible cette soirée. Ils auraient pu dégager un peu de charmes mais non rien !!! D’une timidité extrême, nous avons dû souvent lancer des sujets de conversations pour éviter des blancs à table !!! Pas de conversations intéressantes. En tout cas moi, je ne me trouve aucun point commun avec l’un des 3. Je regarde ma montre il n’est que 21h !!! (nous sommes arrivées à 20h). La soirée ne passe pas !!! Je me sens comme la soirée avec Mr Sportif, je rigole vraiment beaucoup intérieurement de cette situation. Collée à Marie, on arrive à se dire qu’il va falloir trouver une issue de sortie… On commence à mettre en place une histoire… La mère de Marie ne va pas bien du tout, elle va peut être devoir aller aux urgences et donc Marie devra rentrer pour garder son neveu… On lance des petites phrases pour expliquer la situation… Marie sort de temps en temps pour faire semblant de téléphoner … Mais il y a un problème J n’est pas assise  assez près de nous pour qu’on lui explique notre stratégie … Idée brillante de Marie, elle lui demande si elle a du réseau sur son portable, pour que l’air de rien, elle puisse checker ses messages… On est toute les 3 sur la même longueur d’onde… J’écourte un peu les détails de notre échappatoire. Il est 21h45, on part enfin !!! On aurait pu être honnête en leur disant que ça n’allait pas le faire du tout. Mais c’était leur premier Smeeters, ils étaient malgè tout très gentils, pas envie de les braquer sur cette expérience. Qui sait, peut être que lors d’un prochain smeeters, ils rencontreront chaussures à leurs pieds. Mais là c’était pas leur soirée (ni la notre d’ailleurs)

Nous finissons avec les filles dans un autre resto, nous réconfortons avec de bonnes frites (il fallait au moins ça pour digérer la soirée) et rigolons beaucoup.

Conclusion : cette soirée restera gravée dans nos mémoires. J’ai pu glisser quelques mots à Marie sur mes envies d’organisations futures d’un éventuel EVJF (ça c’est pas gagné). Et puis surtout nous avons décidé de faire plus d’expériences. Tant qu’à tester les applis et moyens de rencontres autant y aller à fond … Nous écrirons peut être plus tard une sorte de guide du routard des sites de rencontres. Prochaine étape : un speed dating. Célibataires mais avec une vie fun !!!

eca88c59290d46da3f048ac3715bb6d6.jpg
envoyer un message sour la table, ça c’est fait

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s