Hommes 2.0·Premier Rdv

Un homme des airs 2.0

Poursuite de l’aventure hommes 2.0. Décidemment le monde est infiniment petit, j’aurai pu échanger sur les relations 2.0 avec Chris au cours d’une soirée avec des amis communs mais finalement il s’est avéré que nous nous sommes rencontrés grâce à mon cher blog. Une rencontre particulièrement intéressante avec cet « adoptien » (je te pique ton mot, que je trouve sympatoche) célibataire de 31 printemps. Inscrits depuis 2007 sur des sites de Parship à Adopte faisant des aller retours entre les rencontres dans le réel et le virtuel. Un bon moyen au départ pour lui de pouvoir rencontrer des gens alors qu’il était « exilé dans un coin paumé » pour reprendre ses mots. En tout cas les nanas, je peux vous dire qu’il est charmant, avis aux célibs ;)

Et si je le laissais un peu s’exprimer …

Quel est ton site adepte et pourquoi ?

« Adopteunmec.com. J’ai eu la chance de m’y être inscrit au début, avec un compte gratuit à l’époque, te limitant à quelques charmes et à certaines heures d’utilisation par jour. Ce qui me convient tout à fait, cela m’évite d’y perdre trop de temps, ce genre de sites étant particulièrement chronophage. Les gens y sont plutôt ouverts, la communauté nombreuse, les gens de nos âges et l’on y trouve aussi bien l’amour que le plan du soir prochain… »

Au début quand tu t’es inscrit dessus quel était ton but ?

« Sur Adopte? Je voulais simplement augmenter mes chances de rencontrer des femmes qui me plaisaient. Changer un peu des rencontres que je faisais habituellement dans les cercles que je fréquentais alors. »

Penses tu qu’il est possible de rencontrer quelqu’un pour autre chose qu’un plan cul/plan câlin/amitié câline?

« J’en suis certain. Je me suis déconnecté un certain nombre de fois de ces sites. Parfois pour des rencontres issues du réel, parfois pour des rencontres issues du net. De jolies histoires, on en trouve dans la vraie vie autant que sur le web. Mais pour ce qui est d’une histoire durable, je n’ai pas encore trouvé dans un monde comme dans l’autre! »

Vous voyez les filles, j’en étais sûre, on peut trouver de belles histoires sur adopt, il ne faut qu’espérer et tomber sur la bonne personne. As tu déjà fait des rencontres, et comment se sont elles passées?

« Oui, bien sûr! Les résultats sont très variés. Je m’y suis fait des potes, des aventures plus ou moins exotiques et quelques belles histoires. Au final, les échecs sont relativement peu nombreux. Peut-être que je cible assez précisément ma recherche pour éviter de perdre le temps d’une rencontre regrettable par la suite! »

Comment penses tu que les rencontres 2.0 changent les codes de rencontres?

« A l’heure où nous concevons tout de manière consumériste, il fallait bien que même l’amour se capitalise! Nous en sommes donc à choisir nos partenaires de jeu/de vie comme on fait ses courses. À comparer, chercher la bonne affaire, et à ramener en magasin selon l’humeur ou l’appréciation faite pendant les 30 jours d’essai… En même temps, c’est logique. Nous sommes tellement démunis face à l’amour… qu’en agitant sous nos yeux ces codes de consommation tellement familiers, cela nous rassure et nous empêche de voir que la beauté de la relation reste ce qu’elle a d’inconnu. Cela aurait pu suffire, mais d’autres effets néfastes s’y rajoutent. On déshumanise la rencontre, l’interlocuteur. On se permet avec nos prétendants cybernétiqueS ce qu’on ne se permettraiT jamais avec un être humain en face de nous. On ignore, on renvoit, on consomme, on piétine. Voila la vraie tristesse de ces rencontres. Mais si on trouve le détachement, la force d’une réelle curiosité et d’un intérêt sincère, le désir d’y rencontrer de nouvelles et souvent belles personnes, ces nouveaux moyens ouvrent des portes à la fois nombreuses et formidables. Un mal pour un bien en somme, à condition de s’être posé les bonnes questions quand à ce qu’on en attend! » J’ajouterai même, bien plus que les bonnes questions sur ce qu’on attend, savoir les exprimer et les faire comprendre … Pour nous les filles, il est bien facile d’obtenir un RDV mais quel type de RDV nous attend … Savoir être claire sur nos attentes par exemples d’une histoire bien plus longue qu’un histoire d’un soir et ne pas se retrouver à un rdv qui n’aboutira qu’à quelques heures dans un lit…

Raconte nous quelques une de tes histoires,Une sage et une moins sage … (Il en a des tonnes !!! Peut être qu’un jour il les partagera toutes par écrit …). 

1) Je pense que ma première histoire cybernétique a conditionné beaucoup de choses sur mon appréciation des sites de rencontres et, coup de chance, c’était une plutôt belle histoire. Sur Paship à l’époque, on ne pouvait pas contacter les membres féminins sans payer un abonnement, et je ne m’étais pas encore résolu à payer une entreprise pour améliorer ma vie sociale. J’ai donc commencé à chercher des moyens pour contourner ces restrictions en laissant sur mon profil quelques discrets indices pour qu’on puisse me retrouver sur internet. Mais les modérateurs sont malins et j’ai mis un peu de temps à trouver une combine qui passait entre les mailles de leurs filets. Des jeux sur les majuscules du texte à quelques indices sur ma photo, rien à faire. Un jour, pourtant, une petite astuce me vint à l’esprit…. mais un magicien ne dévoilant jamais ses tours, je vous dirai simplement que par un jeu de codes dans mon annonce, une petite curieuse a finalement réussi à me retrouver. Nous avons commencé à échanger et à nous écrire par énigmes, jusqu’au premier rendez-vous qui fut donné sous forme d’un jeu de pistes et de coordonnées géographiques. Au final, cette jeune femme aussi espiègle que moi a partagé ma vie pendant quelques précieuses semaines pimentées de défis, rébus et autres jeux. Un jour pourtant, ses choix professionnels l’ont éloignée sur un autre continent et la distance à fini par mettre un terme à notre relation. Celle-ci reste pourtant à mes yeux une de mes très jolies histoires, et c’est surtout la première qui signait mon entrée dans l’univers des rencontres 2.0…

2) Hmmm… Adopte, pour beaucoup de gens, est un lieu d’expérimentation. De la première rencontre virtuelle aux divers exercices de drague, de la découverte de nouvelles formes de relations aux excès les plus inavouables. Il est vrai que l’anonymat que propose ce genre de site pousse légèrement au vice et qu’il s’agit encore une fois d’avoir une idée assez claire de ce que l’on s’autorise avant d’y mettre les pieds. Les propositions que l’on peut recevoir entre ces murs roses capitonnés sortent régulièrement de l’ordinaire et il faut s’y être préparé au risque d’être choqué par certaines.
C’est ainsi qu’après quelques courts échanges de mails sur avec E. je me retrouve, avant même d’avoir pu la découvrir en vraie, avec la proposition suivante : « Tu ne sembles pas être au mieux de ta forme ce soir… Allez viens, pour te changer les idées, je t’emmène aux Chandelles ». Pour les plus sages d’entre nous, il s’agit d’un club échangiste parisien réputé, alors que E. m’avait jusqu’alors fait l’impression d’une fille tout ce qu’il y a de plus discrète, timide, standard. Un peu interloqué, je lui demande les raisons de ce soudain changement de visage, et elle m’explique alors que parmi les fantasmes qu’elle songe réaliser un jour, il y en a qu’elle n’envisage pas partager avec un régulier, un officiel… Et qu’un jeune homme fraichement rencontré sur le net avec qui il n’y a alors pas le moindre engagement est un cobaye tout trouvé pour s’essayer, sans jugement aucun, à de nouvelles expériences.
Je ne vous dévoilerai pas ici quelle a été ma réponse, ni même quels types d’échanges nous avons ensuite eus avec E. Mais j’avoue avoir été plutôt séduit par cette ouverture d’esprit, cette liberté d’agir selon ses plus intimes désirs et par, encore une fois, la diversité des personnalités auxquelles les rencontres en ligne nous confrontent. Oh, je ne suis pas prêt à abandonner le réel au profit du virtuel et aborder une jeune femme à la terrasse d’un café reste encore à mes yeux un défi des plus grisants… Mais tout ce qui pousse à plus d’émancipation de coeur, d’esprit et de corps, mérite d’être essayé, vous ne croyez pas?
Unknown

Publicités

5 commentaires sur “Un homme des airs 2.0

  1. En même temps, les examens, c’est de l’enjeu, des efforts, des impasses et du suspense : un sujet passionnant pour un billet du blog :-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s