Le fil des histoires·Social

J 555 : Génération Y

Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse.

en 1957, au moment du discours de réception du prix Nobel de littérature
Albert Camus

J’avais déjà abordé ce sujet il y a quelques mois, mais j’ai l’impression qu’on entend ce terme de plus en plus. Jusque là, il était surtout utiliser en entreprise pour désigner les nouveaux candidats. Mais finalement il s’intègre de plus en plus dans la société. En même temps en France nous représentons à nous seuls 13 millions de personnes, donc forcément nous sommes bien imposants. Bref, hier soir j’ai regardé un reportage sur les rencontres Tinder, et ils n’ont pas arrêté d’aborder ce thème. La journaliste, 32 ans, génération Y, teste la nouvelle appli. D’autres personnes y sont interviewés aussi. C’est marrant mais je pense que moi comme d’autres ont a pu facilement s’identifier à ces personnes et ces expériences . Générations de consommateurs, forcement on utilise cette appli de la même manière (j’en vois grincer, mais qui n’a pas passer une fois une soirée à juste liker ou pas des photos sans discuter derrière). Nous en sommes de grands friands car rencontres beaucoup plus faciles. Oui mais du coup , combien de fois on tombe sur un mec ( ou une nana pour les mecs) qui cherchent du coup qu’un simple plan cul. Combien de gens ont réellement envie d’y faire une belle rencontre comme moi Je pense qu’on est une minorité mais même si faible pourcentage donc tout est encore possible… Je pense que le fait qu’il y ait encore un complexe pour ma génération de dire que l’on a rencontré quelqu’un par un site de rencontre fait que ces belles rencontres sont rares. C’est marrant parce que pour la génération Z  (génération natif du numérique) au contraire tout cela est normal.Dans le reportage ils disent d’ailleurs que tout se passe par internet et le portable.En même ils sont nés avec facebook, tweeter et j’en passe, dans les mains … Par exemple pour faire comprendre à quelqu’un qu’il a flashé, il like les photos, et fait des commentaires… Nouvelle manière de draguer ?

En tout cas cette belle rencontre n’est pas pour tout de suite. Hier j’ai passé ma journée sur Tinder et adopt (bah oui mais il faisait froid, donc j’avais pas envie de sortir). Sur tinder je ne suis tombée que sur des mecs qui sont à la recherche de câlins (bon donc ça veut dire plan cul) et sur adopt le seul avec qui j’ai discuté a disparu au bout d’un moment; Peut être que ne pas aborder les questions culs ne l’ont pas intéressé et il a préféré trouver une nana plus open.. Ces envies juste de câlins ne m’empechent quand même pas de poursuivre les discussions avec ces mecs. Je n’ai pas envie de devenir aigrie des relations amoureuses et envoyer balader à tout bout de champ les mecs. Et puis comme ça, au cas où, si j’ai ce besoin de consommation aussi, j’ai toujours quelqu’un sous le coude (ohhhhhh pas bien !!!! pas bien de consommer comme ça !!! et bien je m’en fiche de ce que pourrais penser les gens). 

Hier soir, le réalisateur s’est preté au jeu lui et s’est inscrit sur Tinder. C’était sympa de voir comment pouvait réagir un mec de son côté. J’aimerai bien tomber sur un mec comme lui, qui ne sait pas quel message d’accroche envoyer, qui ne sait pas comment proposer un RDV, ça donne vraiment l’impression de tomber sur un mec  » normal  » …

Tinder m’appelle …

images

Publicités

Un commentaire sur “J 555 : Génération Y

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s